Objectifs du projet Life+ « Forêts et vallons aux alentours de la forêt de Steiger, près d’Iphofen »

L’objectif général poursuivi avec la planification du projet LIFE+ Nature est de sauvegarder les alentours de la forêt de Steiger près d’Iphofen en tant qu’élément fondamental du réseau européen de zones de protection Natura 2000, notamment en tant que centre important de la biodiversité et en tant qu’habitat des papillons à l’échelle européenne. En outre, cette zone doit être optimisée et développée en tant que centre de mise en valeur des taillis sous futaie en Allemagne et en Europe centrale. En plus de l’amélioration et de la promotion des espèces protégées concernées, le projet vise également à informer la population et les exploitants fonciers que la conservation et le développement des habitats et espèces impliqués nécessitent un traitement spécifique, et à leur donner envie d’agir dans ce sens.

On peut alors dégager les objectifs suivants :

  • la conservation, l'optimisation et l'élargissement d'onze types d'habitat selon l'annexe I de la directive HFF et I'inventaire caractéristique des espèces qu'ils abritent, en particulier les plus vastes chênaies-charmaies d'Allemagne qui comptent actuellement des taillis sous futaie en exploitation (CH9170),des sources pétrifiantes avec formation de travertins prioritaires (CH7220*) ou des prairies maigres de fauche de basse altitude abritant de nombreuses espèces (CH6510);
  • la conservation, le développement et I'élargissement des habitats (partiels) de treize espèces selon I'annexe II de la directive HFF, comme le callimorphe (euplagia quadripunctaria), la mulette épaisse (unio crassus), le sonneur à ventre jaune (bombina variegata) et le lucane cerf-volant (lucanus cervus);
  • le conservation, l'optimisation et l'élargissement des habitats d'onze espèces d'oiseaux nicheurs et de dix especèces d'oiseaux en étape migratoire selon l'annexe I et l'art. 4(2) de la directive sur la protection des oiseaux dans les forêts et campagnes cultivées semi-ouvertes à ouvertes, en particulier pour le gobemouche à collier (ficedula albicollis), le pic mar (picoides medius), le pipit des arbres (anthus trivialis), la bondrée apivore (pernis apivorus) et le bruant ortolan (emberiza hortulana);
  • la mise en place des prérequis pour une sauvegarde durable à long terme des habitats et des espèces concernés aux alentours de la forêt de Steiger grâce à l'acceptation considérablement accrue des mesures de protection environnementales et des formes d'exploitation forestières et agricoles (extensives) nécessaires pour cela..